Devenir esthéticienne : une vocation, mille directions !

Ce n’est pas un hasard si on appelle plus communément les écoles d’Esthétique, Cosmétique, Parfumerie « Écoles d’Esthétique ». Le métier d’esthéticienne est le système nerveux du monde de la Beauté et du Bien-être. Il est à la fois le commencement et la rampe de lancement…  

Dans cet article, nous répondons à vos questions :

  • Comment devenir esthéticienne ?
  • Qu’est-ce que le métier d’esthéticienne et quels sont ses champs d’actions ?
  • Quel diplôme faut-il suivre et où se former pour devenir esthéticienne ?

 

1/ Le CAP esthétique, un point de départ incontournable pour devenir esthéticienne !

Le métier d’esthéticienne est la première profession à laquelle on peut prétendre lorsqu’on désire intégrer l monde de la Beauté. Il est accessible grâce au CAP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie, le diplôme de référence du milieu.

Ce fameux sésame vous ouvre toutes les portes du métier d’esthéticienne et les possibilités sont nombreuses : être salariée d’un institut de beauté, d’un spa, d’un salon de coiffure ou tout autre établissement de soin, ouvrir son propre institut de beauté, devenir indépendante…  C’est également l’opportunité d’exercer sa profession d’esthéticienne à domicile, dans des grandes maisons et même à l’étranger !

1.1. Le CAP Esthétique en 2 ans

Le diplôme CAP Esthétique est accessible dès la fin de la classe de Troisième. Cela n’a l’air de rien mais c’est en fait tout. Cela implique qu’un jeune d’environ 14 ans commence déjà à se former aux techniques de soins et à s’adapter au monde professionnel. Cela implique également qu’après deux ans d’expérience, il accède officiellement à son métier et entre à pieds joints sans la vie active. Une insertion professionnelle d’autant plus facilitée pour le jeune lorsqu’il décide suivre le CAP Esthétique en contrat d’apprentissage. L’école Peyrefitte propose son Centre de Formation pour Apprentis (CFA) aux étudiants ayant l’ambition d’être opérationnels le plus rapidement possible.

1.2. Le CAP Esthétique en 1 an

Cette rapidité d’intégration est aussi une formidable opportunité pour quiconque désire se réorienter. Le CAP Esthétique est également dispensé sur un an dans le cas d’une reconversion adulte : le CAP Esthétique en 1 an. En une année, de jeunes et moins jeunes adultes apprennent un métier et peuvent se lancer dans le monde professionnel une fois ce dernier validé (le CAP Esthétique est un diplôme d’État). Ici encore, l’opportunité de suivre la formation en alternance (contrat d’apprentissage / contrat de professionnalisation) est offerte par l’école Peyrefitte.

2/ Se perfectionner, l’essence même du métier d’esthéticienne…

Devenir esthéticienne, c’est posséder rapidement un savoir-faire et une technique qui ne demandent qu’à s’épanouir. Il est alors possible d’avancer selon sa mentalité !

Grâce à la formation CAP Esthétique, vous avez de solides bases en soins, maquillage, prothésie ongulaire, épilation… Vous pouvez ainsi exercer le métier d’esthéticienne et/ou choisir d’ajouter de nouvelles cordes à votre arc…

esthéticienne, centre de formation des apprentis Peyrefitte Esthétique

2.1. Poursuivre ses études !

Vous vous sentez à l’aise dans les études ? Une fois le diplôme du CAP Esthétique en poche, il est possible de préparer un BP Esthétique pour améliorer ses compétences. Deux années en contrat d’apprentissage au sein du CFA Peyrefitte (Centre de Formation pour Apprentis) pour gagner en agilité opérationnelle et en confiance en soi. Le duo CAP + BP Esthétique est particulièrement apprécié chez les jeunes profils.  Fin de l’histoire ? C’est sans compter sur le BTS MECP (BTS Métiers de l’Esthétique, Cosmétique, Parfumerie) qui s’ensuit pour les profils qui souhaitent gagner en maturité et en compétences managériales entre autres. Formation également accessible en alternance (contrat d’apprentissage / contrat de professionnalisation).

2.2. Booster sa carrière d’esthéticienne !

Vous êtes esthéticienne (CAP Esthétique en poche) et vous souhaitez vous spécialiser dans un pôle bien précis : spa, prothésie ongulaire, maquillage… ?  Les différents CQP (Certificats de qualification professionnelle), diplômes reconnus par la branche professionnelle, existent pour vous permettent d’obtenir une compétence d’expert. Vous pourrez ainsi prétendre à des postes bien spécialisés de la Beauté et du Bien-être tels que styliste ongulaire, spa praticien, spa manager, maquilleur conseil animateur… Ces formations sont uniquement accessibles post CAP et sont elles aussi ouvertes au contrat d’alternance.

3/ Esthéticienne, chacun son parcours personnalisé !

Ainsi, vous l’aurez compris, le métier d’esthéticienne pourrait s’écrire en lettres d’or dans le milieu de la Beauté et du Bien-être.

Bonne nouvelle, l’école Peyrefitte Esthétique vous forme à ce merveilleux métier. C’est pour beaucoup l’opportunité de rencontrer sa vocation, puis, au travers des multiples formations, la chance de pouvoir lui donner mille directions.

L’école Peyrefitte Esthétique vous forme au :

Mais aussi :

Quand on vous dit que chacun peut créer son parcours personnalisé au sein des écoles Peyrefitte…

 

Peyrefitte Esthétique : site web / Instagram / Facebook / Youtube 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*