Aux États-Unis, des Youtubeurs beauté masculins tel que Manny Mua ou Jefreestar totalisent déjà des millions d’abonnés et ont lancé leurs propres marques de cosmétiques. En Corée du Sud, les hommes ont autant d’engouement pour le maquillage que les femmes. En France, le Youtubeur Billal Hassani démocratise la révolution du make-up pour homme à l’Eurovision.

Vous l’aurez compris, le secteur de la beauté masculine est en forte croissance. Le marché mondial des cosmétiques pour hommes toucherait les 38,5 milliards d’euros. En 2026, il devrait avoisiner les 50 milliards.

Aujourd’hui Justine Lopez, étudiante en BTS Esthétique Cosmétique Parfumerie chez Peyrefitte Esthétique Lyon prend la parole sur une thématique qui lui tient à cœur : La Beauté au masculin.

Bonjour à tous,

On entend partout dans la presse et sur les réseaux sociaux que les hommes commencent à se maquiller. J’aimerai tout d’abord apporter une correction, les hommes ne commencent pas à se maquiller, je dirais plutôt qu’ils REcommençent à se maquiller !

 

Le maquillage n’a jamais été seulement réservé aux femmes.

Les hommes se maquillent depuis des siècles. D’ailleurs, c’est au 18èmesiècle sous Louis XIV que le terme « maquillage » est utilisé pour la première fois. Il désignait « masquer », « camoufler ». Les hommes se poudraient et appliquaient du fard à joues ou se collaient des mouches de taffetas.

Le maquillage a été délaissé par les hommes et fait son grand retour aujourd’hui notamment grâce aux médias sociaux et à Youtube avec l’arrivée d’influenceurs masculins suivis par des milliers de personnes abordant sans complexe les produits cosmétiques et le maquillage pour homme.

Face à une société qui met en avant plus que jamais l’apparence physique, les hommes ressentent le besoin de faire davantage attention à l’image qu’ils renvoient. Cela se manifeste par leur intérêt pour les produits bien-être et beauté : nettoyant visage, crème hydratante, produits d’épilation et désormais le maquillage.

Les marques prennent position !

Les marques de cosmétiques avant-gardistes telle que Chanel se sont d’ailleurs inspirées de cette tendance pour créer leur propre produits cosmétiques pour homme. Comme Boy de Chanel avec sa gamme composée d’un fond de teint, d’un crayon à sourcil et d’un baume à lèvres. Avec Boy, Chanel réaffirme sa vision : « la Beauté n’est pas une histoire de genre mais de style ».

En proposant trois produits de maquillage servant à gommer les imperfections avec justesse et surtout de manière indétectable, la marque répond aux attentes des hommes qui souhaitent prendre davantage soin d’eux.

« Prendre soin d’eux », j’insiste sur ce terme car la tendance actuelle chez les hommes n’est pas de se maquiller à outrance, ils recherchent la simplicité, l’élégance et la rapidité. Maquillage et virilité ne sont pas incompatibles. Les produits de maquillage masculins sont avant tout étudiés pour être discrets, souligner les traits d’un visage et le mettre en valeur.

La tendance n’est est qu’à ses balbutiements avec l’apparition d’instituts de beauté dédiés aux hommes et des gammes de soins et de maquillage masculines. Cette dernière devrait nettement s’accélérer, ces prochaines années, boostée par les médias : télévision, réseaux sociaux où l’on retrouve des influenceurs masculins maquillés.

Mais attention au marketing genré des marques !

Je ne pense pas que la bonne marche à suivre soit de pousser le maquillage pour hommes et de l’opposer à celui pour femmes. Avec la nouvelle génération Millenial qui souhaite à tout prix ne plus se définir par son genre mais s’affirmer en tant qu’individu, les marques devraient se tourner vers des cosmétiques mixtes ! On retrouve déjà le phénomène dans le milieu de la mode.

Cela ferait d’ailleurs le plus grand bien à l’industrie de l’esthétique qui est encore aujourd’hui trop catalogué et étiquetté ! Je trouve que le monde de l’esthétique et de la cosmétique est un monde libre ou chacun et chacune peut s’exprimer selon ses envies Le maquillage et les soins qu’ils soient « naturels » ou alors « excentriques » permettent à des hommes et des femmes de s’affirmer et de se sentir bien dans leur corps. Qu’y a-t-il de plus beau ?

Je suis fière de faire mes études dans un domaine qui réussit le pari d’apporter bien-être et épanouissement aux autres !

Justine Lopez

BTS Métiers de l’Esthétique Cosmétique Parfumerie

Bac Pro Esthétique Cosmétique Parfumerie

Total
144
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*